Vous êtes ici : Les dossiers du Mag du Chat > Conseils d'élevage du chat > Naissance de chatons : la mise bas de la chatte ? Que faut-il faire ?

Naissance de chatons : la mise bas de la chatte ? Que faut-il faire ?

La mise bas d’une chatte est un moment merveilleux qu’il serait dommage de de ne pas vivre une seule fois dans une vie entière. Quand il s’agit de notre protégée, on peut être facilement perdu quand le travail commence. Faut-il l’aider ? Si oui, que faire ? Comment être sûr que tout se passe bien ? Il s’agit surtout de ne pas paniquer, de vérifier certaines choses en particulier dont nous allons parler dans cet article, et d’agir en conséquence.

chatte prête à mettre bas

Quand se déroule la mise bas de la chatte ?

Une mise bas débute généralement entre 60 et 65 jours après la fécondation, soit environ trois mois. Si jamais la chatte, après 65 jours, n’a toujours pas mis bas, il est préférable de consulter un vétérinaire, il est probable qu’il y ait un souci au niveau des petits ou de l’utérus de la mère.

Comment se déroule la naissance des chatons ?

Généralement, on repère la mise bas un ou deux jours avant le moment fatidique. La femelle se met à chercher un endroit pour se fabriquer un "nid", pour pouvoir mettre bas en toute sécurité, pour elle et ses petits. Vêtements, sable, paniers, beaucoup de choses sont pour elle un nid potentiel. Elle va principalement rechercher quelque chose de doux dans lequel elle va pouvoir se sentir en sécurité.

Il existe un autre signe, qui annoncera que la mise bas se déroulera dans les prochaines 24 heures. La température rectale (que l’on peut prendre à l’aide d’un thermomètre anal), passera d’environ 35.5°C (qui est la température habituelle chez un chat), à 37 ou 38°C.

Suite à ces étapes, l’utérus de la femelle va commencer à se préparer à expulser les chatons, en ouvrant son col. Pendant cette période qui peut être assez longue (de 5 à 30 heures), la chatte va être assez agitée, miauler, et paraître paniquée. Si c’est en pleine nuit, elle va très certainement venir vous réveiller. Dans ce cas, ne la disputez pas pour qu’elle vous laisse tranquille. Il est temps à ce moment d’assumer votre rôle de maître, et de vous lever pour l’aider à passer une étape difficile de sa vie.

Le début du travail de la chatte

Quand la mise bas sera sur le point de débuter, elle ira rejoindre son nid. Il se peut qu’elle n’en ait pas trouvé au préalable, dans ce cas, elle sera perdue et ne saura pas où se mettre. Il se peut qu’elle rejoigne sa litière pour faire le travail. Chose à éviter absolument car la litière est peut être souillée ; pour des raisons évidentes d’hygiène, il est hors de question de la laisser mettre bas dedans, et même si la litière est propre, les grains dont elle est constituée risquent d’entrer dans l’utérus de la femelle, de rendre l’expulsion des chatons très douloureux pour elle, et de plus, de provoquer une infection.

Dans le cas ou elle n’aurait pas de nid, trouvez lui un carton dans lequel vous mettrez des vieux vêtements à vous. Les rebords du carton lui procureront un sentiment de sécurité, et votre odeur sur les vêtements l’apaisera.

À partir de ce stade, les contractions se feront de plus en plus fréquentes. La femelle commencera à perdre les eaux, et se léchera très fréquemment la vulve. C’est le signe que l’arrivée des petits est imminente.

naissance des chatons

L’arrivée des chatons

Voici enfin venu le moment tant attendu. Les petits sortiront avec, soit la tête, soit le bassin en avant. N’en attendez pas qu’un, une femelle met bas en moyenne de trois à neuf chatons. La durée entre chaque naissance de chaton est variable, il peut se passer entre dix minutes et une heure.

Très important : si la chatte continue d’avoir des contractions, mais que plus rien ne sort, cela peut signifier qu’un chaton est passé dans une mauvaise position dans le col de l’utérus, et qu’il peut y avoir blocage. Dans ce cas, contactez un vétérinaire à domicile d’urgence, la mère peut mourir de fatigue si elle passe plus d’une heure dans cet état, et par conséquent, les petits aussi.

À ce stade, si il n’y a pas de complications, votre rôle à vous est très limité, il consiste surtout à ne pas déranger la mère et à ne pas toucher les petits, en tous cas pour le moment. Vous pouvez toutefois encourager votre chatte avec une voix douce pour essayer de l’apaiser.

Une fois que les petits seront sortis, ils seront nus (c’est à dire sans poils), ou avec des poils extrêmement courts, et entourés d’une membrane. Ils seront attachés dans la plupart des cas à un placenta par leur cordon ombilical (il se peut que le cordon ait été détaché pendant l’accouchement). Si tout va bien, la mère à ce stade va couper les cordons avec ses dents, déchirer la membrane qui entoure le chaton, et lécher le petit pour qu’il commence à respirer. Si elle ne le fait pas, ça sera à vous d’intervenir rapidement. Vous devrez couper le cordon vous même avec des ciseaux stérilisés et le retirer délicatement de la membrane en la déchirant avec les doigts, non avec un outil qui pourrait blesser le petit. S'il ne respire pas, massez le avec une serviette pour le nettoyer et stimuler la respiration.

Enfin, si certains cordons se sont détachés pendant l’accouchement, il est possible que la mère, après l’expulsion des petits, expulse les placentas qui sont restés dans l’utérus. Ne paniquez pas, il n’y a rien de grave.Il est même possible qu’elle les mange, laissez la faire. La femelle ayant perdu beaucoup de sang pendant la mise bas, elle a besoin de protéines, qui se trouvent en grande quantité dans les placentas, pour se reconstituer des globules rouges.

chatons qui tètent leur mère

Une fois tout ce travail effectué, donnez de l’eau fraîche et de la nourriture à votre chatte. De la nourriture humide comme de la pâtée sera préférable aux croquettes dans ce cas, la femelle ayant perdu beaucoup d’eau pendant l’accouchement, de la nourriture sèche comme des croquettes ne fera que l’assécher et donc la déshydrater encore plus. Il se peut qu’elle n’ait ni faim ni soif pour le moment, mais étant très affaiblie, qu’elle ait de quoi reprendre des forces à proximité ne sera que bénéfique.

Les chatons iront naturellement téter la mère, qui les laissera faire et se reposera de toutes ces épreuves. De votre côté, laissez toute cette petite famille prendre un repos bien mérité, tout en surveillant régulièrement que tout se passe bien. Vous pourrez au fur et à mesure des semaines observer les petits évoluer, grandir et découvrir toutes sortes de choses, c’est un spectacle assez fascinant à voir.

Maintenant vous avez toutes les informations pour que la mise bas se fasse dans de bonnes conditions. Sachez simplement que si vous observez une complication pendant le processus qui n’a pas été cité dans cet article, n’hésitez pas à faire appel à un vétérinaire dans les plus brefs délais.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience, posez une question, commentez ...

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : M4ggRw

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers

  • Bien éduquer son chaton : les règles de base Bien éduquer son chaton : les règles de base On dit souvent que le chat n’habite pas chez nous mais que l’on habite chez notre chat. Comme si un chat faisait constamment ce qu’il voulait, sans jamais prendre en compte ce que son maître a...
  • Comment nourrir un chaton après le sevrage ? Comment nourrir un chaton après le sevrage ? Pour une santé optimale du chaton et sa bonne croissance, son alimentation après le sevrage ne doit pas être prise à la légère. Cette période marque le détachement maternel et le début de...
  • Pourquoi mon chat préfère passer ses nuits dehors ? Pourquoi mon chat préfère passer ses nuits dehors ? Votre chat se met à fuguer presque toutes les nuits et parfois même plusieurs jours et vous ne savez pas ce qu’il fait dehors exactement ? Voici un petite guide qui vous aidera à mieux...
  • Pourquoi mon chat ronronne ? Explication Pourquoi mon chat ronronne ? Explication Le ronronnement des chats, ce doux bruit souvent associé au bien-être de nos amis félins, peut avoir finalement bien d’autres significations. En effet, cette sorte de sifflement si particulier...