Vous êtes ici : Les dossiers du Mag du Chat > La santé du chat > La rage du chat : tout savoir sur ce virus

La rage du chat : tout savoir sur ce virus

La rage est l’une des maladies les plus redoutées chez les félins, car en plus d’être mortelle, elle est transmissible à l’homme. Même si elle reste rare en France, il ne faut surtout pas la sous-estimer, car les risques continuent d’exister.

La rage du chat : tout savoir sur ce virus

La rage : définition et mode de transmission

Maladie infectieuse, la rage est due à un virus rabique neurotrope qui provoque des troubles du système nerveux. Le virus de la rage se développe dans les neurones du cerveau en passant par plusieurs voies nerveuses depuis la zone qui a été mordue. Le cerveau devient le centre de la multiplication du virus qui se propagera ensuite en direction du système nerveux périphérique avant d’atteindre d’autres zones comme les muscles cardiaques, la peau, l’œil et surtout les glandes salivaires.

C’est d’ailleurs par l’intermédiaire de la salive que le virus se transmet au moment des morsures. Chez le chat, l’incubation du virus dure entre 15 et 30 jours. Tout dépend en fait de la zone de morsure. Si elle se trouve près de la tête, l’incubation sera plus courte. À noter que le virus ne peut pas franchir la peau sauf si celle-ci présente une blessure ou une lésion. Au moment des morsures donc, la plaie devient un terrain favorable à la transmission de la rage par le biais de la salive.

Les symptômes chez le chat

Chez le chat, la maladie se manifeste de deux manières à savoir d’une part, la rage furieuse et d’autre part, la rage muette. La forme furieuse est la moins fréquente. Il semble qu’elle ne touche qu’un chat sur cinq. Elle se manifeste par des difficultés de déplacement, une bave excessive et dans les cas les plus graves, le félin est atteint de paralysie. Généralement, si ce dernier est de nature joueur et câlin, il peut développer une forme d’agressivité et devient sensible aux stimulations et aux bruits. Le décès survient au bout de 4 à 5 jours.

La rage muette quant à elle est la plus fréquente. En plus de baver énormément, l’animal est atteint d’une paralysie de la mâchoire et des muscles.

Parmi les autres symptômes qui peuvent apparaître pour ces deux formes de rage figurent la déglutition difficile, la perte d’appétit ainsi qu’une forte agitation.

La surveillance sanitaire, une obligation

En France, la loi exige que si un chat mord un autre animal ou un homme, il doit immédiatement être placé sous surveillance sanitaire chez un vétérinaire, qu’il soit ou non vacciné. Au cours de cette surveillance, le praticien vérifie son état de santé pendant au moins 15 jours. Une fois la quarantaine achevée, un certificat qui prouve que l’animal n’est pas atteint de la rage est délivré.

Le vaccin, la meilleure solution de prévention

La solution pour éviter la rage est de procéder à la vaccination qui se fait normalement au troisième mois. Cette dernière est obligatoire pour toutes les personnes qui envisagent de voyager avec leur animal de compagnie. Elle est nécessaire pour l’obtention du passeport du chat en question. Un an après la première vaccination, un rappel doit être effectué.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience, posez une question, commentez ...

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : x7dBEv

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers