Vous êtes ici : Les dossiers du Mag du Chat > Autour du chat > Le chat de gouttière : qui est-il ? Comment vit-il ?

Le chat de gouttière : qui est-il ? Comment vit-il ?

Appelé également chat commun ou chat domestique, le chat de gouttière se différencie des chats de race par le fait qu’il ne possède pas de lignée généalogique, autrement dit, de pedigree. Ces félins sont plus courants et plus nombreux que les chats de race. Découvrez leurs particularités.

Le chat de gouttière : qui est-il ? Comment vit-il ?

Qu’est-ce qu’on entend par chat de gouttière ?

Chat de maison, chat commun, chat de gouttière… toutes ces dénominations servent à désigner un chat aux origines incertaines, inconnues, ou qui n’a pas subi de manipulations génétiques réalisées par l’homme. En clair, aucune sélection n’a été réalisée pour obtenir des particularités bien précises. L’histoire de ce félin remonte à très loin, à celle du chat sauvage domestiqué en Égypte 2600 ans avant Jésus-Christ. Le chat de gouttière est d’abord très apprécié dans la régulation des invasions de rongeurs dans les sociétés paysannes.

Même aujourd’hui, il est très courant de voir des chats domestiques dans les maisons à la campagne, autour des écuries, des granges, des silos, des greniers et des fermes. Progressivement, ce félin investit les zones urbaines et est devenu un chat d’appartement très prisé partout dans le monde.

Attention, il convient également de faire la différence entre chat de gouttière et chat européen, car des amalgames existent très fréquemment. À l’inverse du chat commun donc, le chat européen possède un pedigree au même titre que le Maine coon, le Siamois ou le Persan. La Fédération Internationale Féline le reconnaît officiellement en 1983 sous le nom d’European Shorthair.

Les caractéristiques physiques

En raison de l’absence de standard, le chat de gouttière n’a pas de caractéristiques physiques spécifiques. Il peut avoir un corps longiligne, robuste ou trapu, être grand ou plus petit, avec une tête triangulaire ou ronde, des poils longs ou courts et arborer une robe de couleur très variée (marbrée, écaille de tortue, rayée, tachetée). Il se décline par contre en trois catégories : domestique, haret ou errant. Le chat domestique est donc celui qui vit dans une famille.

Le chat haret évolue plutôt à l’extérieur et doit chasser pour pouvoir se nourrir. Le chat errant quant à lui est un peu le mixte des deux précédents. Il vit à l’extérieur, mais de temps à autre il sollicite l’homme pour se nourrir. Côté santé, comme il a échappé aux sélections génétiques et compte tenu de ses origines issues de chats sauvages et semi-sauvages, le chat de gouttière est un animal très robuste. Les plus vieux individus peuvent vivre jusqu’à une vingtaine d’années. Aucune maladie spécifique n’est liée à ce félin.

Le comportement du chat de gouttière

Tout comme ses caractéristiques physiques, le chat de gouttière développe un comportement qui dépend d’un individu à un autre. Néanmoins, on lui reconnaît un caractère affectueux, gentil et doux. Il peut aussi arriver qu’il soit plutôt de nature solitaire et n’aime pas les effusions d’amour, ne soit pas très affectueux et puisse même développer de l’agressivité. Ne pas oublier que c’est l’éducation qui forge le caractère de cet animal. Sa personnalité va dépendre de ses expériences avec les hommes et du fait qu'il ait été séparé tôt ou non de sa mère.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience, posez une question, commentez ...

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : ZnJpSn

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers