Vous êtes ici : Les dossiers du Mag du Chat > La santé du chat > Le lait est-il vraiment bon pour mon chat ?

Le lait est-il vraiment bon pour mon chat ?

Les chats apprécient le lait. Cependant, depuis de nombreuses années, le web martèle que ce produit n’est pas bon pour la santé des félins. Qu’en est-il réellement ?

Le lait est-il vraiment bon pour mon chat ?

Le lait pour les chats : ni bon ni mauvais

Le chat est un animal 100% carnivore. À l’état sauvage, il se nourrit principalement de rongeurs et autres petites proies. Une fois domestiqué, il est passé à une alimentation plus riche, contenant notamment des lipides et surtout des protéines qui sont indispensables pour les poils, les muscles et la peau. En principe, les chats ne consomment que des pâtées ou croquettes. Le tout est complété par une bonne hydratation à base d’eau.

Mais il est vrai que certains chats apprécient le lait. Et les vétérinaires sont formels là-dessus, il n’existe pas de raisons de ne pas donner de lait au chat, à condition bien évidemment que celui-ci ne manifeste pas d’intolérance aux protéines de lait ou ne fasse des allergies. Alors, oui, le lait est autorisé, mais en quantité limitée. Tout excès peut conduire à des problèmes de santé. Les spécialistes préconisent 40 ml au maximum par jour, ce qui évitera les éventuels troubles de la digestion. À noter que sur le marché, il est possible de trouver du lait sans lactose élaboré spécialement pour les chats intolérants. Il faut rester vigilant sur ces produits très marketing, car certains sont encore composés de lait de vache, certes, en faible quantité, mais cela peut avoir un impact sur la santé de l’animal.

Les symptômes d’une éventuelle intolérance

Si certains chats ont du mal à digérer le lait, c’est principalement en raison de l’enzyme lactase qui ne se secrète plus en grande quantité surtout à l’âge adulte. Or, cette enzyme est essentielle dans l’assimilation du lait. Quand le chaton est sevré c’est-à-dire qu’il ne consomme presque plus de lait maternel, mais est passé à une alimentation solide, l’animal n’en produit quasiment plus. Il éprouvera alors de grosses difficultés à digérer le lait. Plusieurs symptômes apparaissent dans ce cas-là : des diarrhées, des maux de ventre ou encore des vomissements. Par contre, si le chat a toujours consommé du lait sans manifester de problèmes de santé et qu’il commence à avoir de la diarrhée, cela peut être dû à un autre trouble qu’il va falloir trouver.

Il est même possible de donner aux chats des produits laitiers fermentés. Leur avantage est qu’ils contiennent une quantité limitée de lactose. En principe, les félins les tolèrent à condition qu’ils ne manifestent pas d’allergie aux protéines de lait. Le yaourt sera plus conseillé que les fromages qui sont trop caloriques et qui risquent d’entraîner un surpoids.

Et les chatons ?

Pour les chatons orphelins qui ne peuvent pas profiter du lait maternel, le lait de vache, de chèvre, de brebis ou d’autres ruminants est proscrit, car ces laits ne contiennent pas assez de lipides, de protéines et de minéraux par rapport au lait de chatte. Il est préférable d’opter pour du lait maternisé disponible auprès des vétérinaires et formulé pour être adapté aux besoins nutritionnels des petits.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience, posez une question, commentez ...

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : SNMHmN

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers