Vous êtes ici : Les dossiers du Mag du Chat > Races de chats > Le Burmese, un chat sociable et très attaché à ses maîtres

Le Burmese, un chat sociable et très attaché à ses maîtres

Téméraire, exubérant, mais sociable et très attaché à ses maîtres, le Burmese réunit toutes les qualités recherchées chez un animal de compagnie. Il réclame souvent des caresses et a besoin de beaucoup jouer pour être heureux. Il est donc le chat idéal pour les enfants.

Le Burmese, un chat sociable et très attaché à ses maîtres

Caractéristiques du Burmese

Le Burmese suscite l’émerveillement des amoureux des chats en raison de l’expression irrésistible de ses yeux et de son visage conciliant gentillesse et douceur. Le chat possède une tête en forme de triangle court avec un crâne rond et des pommettes saillantes. Le menton est prononcé et les mâchoires sont fortes. Il a des yeux arrondis, grands et correctement espacés entre eux. Les oreilles aux bouts arrondis mais ouvertes à la base, sont de taille moyenne et bien espacées. Doté d’un petit stop, le nez se fait discret sur ce visage.

Pour ce qui est de son corps, le Burmese est un chat de taille moyenne pourvu d’une musculature bien marquée et d’un poitrail bien large. Il a un poil court, doux et dense avec une texture brillante. En principe, la couleur originelle de cette race est zibeline qui est noisette foncé, marron chaud ou brun. Mais d’autres couleurs sont autorisées : sepia champagne, blue sepia, sepia platinum, etc.

Le burmese est originaire de la Birmanie

Historique de la race Burmese

Originaire de la Birmanie, le Burmese est décrit pour la première fois dans le Livre de poèmes des chats ou Tamra Meow, recueil thaïlandais décrivant plusieurs races de chats de façon poétique, dont l'écriture est estimée entre 1350 et 1767. Tout comme les siamois, le Burmese aurait aussi fait une incursion en Angleterre vers le XIXème siècle. Si l’histoire du Burmese est assez floue, ce qui est sûr c’est que cette race s’est développée sous l’impulsion du docteur américain Joseph Thomson en 1930. De nombreux croisements ont été réalisés notamment avec le siamois. La reconnaissance de la race Burmese par le Cat Fancier Association ne s’effectue que vers 1936.

Curieux et sympathique, le Burmese se distingue des autres races de chats reconnues pour son indépendance

Conditions de vie nécessaires et comportement du Burmese

Curieux et sympathique, le Burmese se distingue des autres races de chats reconnues pour son indépendance et son fort attachement à ses maîtres. Il est vraiment très affectueux et aussi stable. Il ne supporte pas trop la solitude et apprécie d'être au cœur de toutes les attentions. On vous l’a dit. Ce n’est décidément pas un chat comme les autres. Un peu timide et d’une grande douceur, il est aussi très curieux et joueur. Ne vous étonnez pas s’il a tendance à mettre sens dessus dessous votre maison car il aime bien fouiner partout. Comme il est aussi très sociable, il s’adaptera parfaitement aux enfants et n’exprimera aucune réserve envers les personnes étrangères.

Chatons Burmese

Alimentation et principaux problèmes de santé du Burmese

Même s’il est robuste, le Burmese peut éventuellement être atteint de polymyopathie hypokaliémique dès son jeune âge. Une maladie à surveiller donc. Il peut aussi être atteint du syndrome félin de douleur orofaciale qui provoque des mastications et léchages extrêmes pouvant causer la détresse chez l’animal. Certaines lignées sont aussi victimes de diabète. Pour éviter le développement des pathologies, une alimentation équilibrée est préconisée. Sachez que le Burmese raffole notamment de poissons frais.

Prix d’un chat ou d’un chaton de race Burmese

  • Prix Burmese mâle : 950 €
  • Prix Burmese femelle : 975 €
Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience, posez une question, commentez ...

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : kcUKgk

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers