Vous êtes ici : Les dossiers du Mag du Chat > Conseils d'élevage du chat > Comment apprendre la propreté à son chat ?

Comment apprendre la propreté à son chat ?

Changement d’environnement, maladie, manque d’éducation maternelle… il existe plusieurs phénomènes qui poussent les chats à refuser l’usage de la litière. Si c'est le cas avec votre chat, il va falloir y remédier et lui apprendre les bons gestes de propreté à adopter.

Le chat, naturellement propre

On croit souvent que le chat est naturellement propre. Une idée reçue renforcée par l’habitude de voir les félins se lécher pour faire leur toilette. Certes, ils sont très à cheval sur leur hygiène mais une chose est à savoir : cette propreté n’est pas innée, elle a été inculquée par la mère au chaton. Après la naissance, la mère va lui apprendre à faire ses besoins aux endroits adaptés et de la bonne manière. Au départ, d’ailleurs, c’est elle qui stimule l’excrétion en léchant la région anale et le ventre de son petit. En grandissant, ce dernier n’aura plus besoin d’elle pour éliminer. La mère va également lui apprendre l’usage de la litière.

chat propre

Inculquer au chaton les bons gestes de propreté

Lorsque le chaton est séparé très tôt de sa mère, il ne bénéficie pas de cette éducation. Votre rôle sera alors de lui apprendre à être propre. Dès son plus jeune âge, reproduisez les gestes naturels normalement effectués par la mère. Massez son ventre pour qu’il comprenne à quel moment faire ses besoins. Placez-le directement dans la litière afin qu’il sache à quel endroit déféquer. Si vous le surprenez à uriner à l’extérieur du bac, replacez-le dedans. N’ayez pas peur de le punir si après plusieurs semaines, il continue à souiller vos affaires. Prenez un ton ferme sans trop le brusquer en lui montrant la litière.

Un détail très important à savoir : lorsque les chats sont stressés, ils ne font plus attention à leur hygiène. Une pathologie, un changement dans le foyer ou une mauvaise organisation de la maison peuvent être à l’origine de cet état de stress.

Choisir la litière et la placer au bon endroit

Pour pousser votre chat à aller dans sa litière, choisissez déjà la bonne. Matière végétale ou minérale, avec ou sans parfum, maison de toilette ou bac classique… il existe tout un lot de critères à considérer avant de porter votre choix sur un modèle. Les maisonnettes sont par exemple idéales, car elles offrent un coin intimiste à votre chat tout en évitant que la litière s’éparpille dans toute la maison. Si vous n’avez pas trop de temps à consacrer au nettoyage, choisissez les modèles innovants autonettoyants qui sont très pratiques.

litiere du chat au bon endroit

N’oubliez pas d’installer le bac à un endroit adapté. Évitez d’ores et déjà les zones de passage, car le chat a besoin de tranquillité. De même, ne placez pas la litière près des lieux de repas et de couchage.

Attention au nettoyage

Les chats sont par nature très exigeants sur la propreté de leur litière. Si celle-ci est sale, ne vous étonnez pas qu’il refuse d’y aller. Mais en matière de nettoyage de litière, tout un équilibre est à respecter. Un changement de litière trop régulier va ôter les odeurs qui servent de repère aux félins. Et au contraire, lorsque le nettoyage est rare, l’animal sera rebuté. Préférez un nettoyage hebdomadaire par exemple.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience, posez une question, commentez ...

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : P82Jh3

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers

  • Comment nourrir un chaton après le sevrage ? Comment nourrir un chaton après le sevrage ? Pour une santé optimale du chaton et sa bonne croissance, son alimentation après le sevrage ne doit pas être prise à la légère. Cette période marque le détachement maternel et le début de...
  • Peut-on réellement dresser un chat ? Peut-on réellement dresser un chat ? Avez-vous déjà eu l’occasion d’assister à des numéros de cirque mettant en scène des chats ? Non ou rarement, très certainement ! Et pour cause, le félin est par nature moins sociable que...