Vous êtes ici : Les dossiers du Mag du Chat > La santé du chat > La teigne du chat : description, symptôme, traitement

La teigne du chat : description, symptôme, traitement

Causée par la présence de champignons filamenteux, la teigne est une affection qui touche certains mammifères, dont les chats. Elle représente un danger car elle peut également contaminer l’homme, d’où la nécessité d’une prise en charge rapide dès les premiers symptômes.

La teigne du chat : description, symptôme, traitement

Définition

La teigne est due à une mycose appelée dermatophytes qui se développe un peu partout au niveau des phanères des chiens et des chats, sur la surface de la peau, mais également sous les ongles et dans les cheveux de l’homme. Ces mycoses font partie des espèces Microsporum canis et comme elles contaminent l’être humain, ce sont des "zoonoses".

Très contagieuse, la teigne peut toucher le chat via un contact avec le poil ou la peau d’un autre animal contaminé ou de façon indirecte, par contact avec de la moquette, de la laine et autres tissus. Il est important de spécifier que les spores peuvent résister en milieu extérieur jusqu’à une année.

Symptômes

La pénétration du champignon dans la peau s’effectue à travers des micro-lésions qui s’apparentent à des piqûres d’insectes. Les lésions sont présentes chez les chats stressés, victimes de carences alimentaires, ayant changé d’environnement ou encore touchés par un parasitisme digestif. La lésion entraîne une dépilation sur certaines zones du corps notamment la tête et le dos. D’autres manifestations sont liées à cette pathologie, comme l’apparition de croûtes ou une alopécie (chute des poils) diffuse. Les champignons se développent aussi dans les griffes de l’animal. Il est à noter que la teigne ne cause aucune démangeaison. L’état général du chat quant à lui peut rester stable selon les cas.

Chez l’homme, la teigne est source de lésions se manifestant sur la peau. Ces dernières sont délimitées, rougeâtres, rondes et démangent. Elles apparaissent en principe sur le visage, le cou, les bras, les poignets et les mains, bref, sur toutes les parties du corps qui ont été en contact avec les félins.

Diagnostic

Dès que des dépilations apparaissent au niveau du corps de l’animal et que l’on suspecte une teigne, il est important d’effectuer différents diagnostics. Le premier examen est réalisé à l’aide d’une lampe de Wood. Au moment d’utiliser la lampe, les champignons deviennent fluorescents ce qui confirme donc la présence de la teigne. Le vétérinaire effectue dans la foulée un examen microscopique des poils. Ces derniers s’affichent de façon très caractéristique, comme s’ils avaient été rongés. Dans le cas où ces deux examens ne donnent rien, mais que le vétérinaire suspecte néanmoins la teigne, des analyses médicales en laboratoire sont alors réalisées.

Traitement

Pour éviter que les spores ne s’installent définitivement, et pour échapper à une contamination humaine, un traitement est à effectuer le plus tôt possible. Le vétérinaire prescrit une solution à appliquer localement sur les lésions externes. Si une résistance des champignons est observée, un traitement par voie interne est prescrit. Outre ces traitements, il est de rigueur de désinfecter soigneusement l’environnement du chat, en utilisant un produit antiseptique comme la chlorhexidine. Tous les objets en contact avec l’animal comme les coussins, les couvertures et les draps sont à laver avec de l’eau de javel. Des bougies qui libèrent de la fumée ou des bombes fumigènes existent également pour éradiquer le champignon dans toute la maison.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience, posez une question, commentez ...

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : n3UYYU

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers