Vous êtes ici : Les dossiers du Mag du Chat > Races de chats > Le Munchkin, une race de chat à pattes très courtes

Le Munchkin, une race de chat à pattes très courtes

Nous sommes beaucoup à rêver d’avoir un chaton qui ne grandit jamais et qui reste petit et mignon toute sa vie. Grâce au travail d’éleveurs américains, le rêve devient aujourd’hui réalité avec le Munchkin, une race de chat à pattes très courtes surnommée aussi "chat basset" ou "chat miniature"

Le Munchkin, une race de chat à pattes très courtes

Caractéristiques du Munchkin

On ne peut être qu’en émoi devant cette bouille si attendrissante. Le Munchkin tire toutes ses particularités de sa petite taille. Sa morphologie est équilibrée, sa musculature et son ossature sont bien développées. Il possède une poitrine large et bombée et une encolure musclée, plus ou moins épaisse. Doté d’une tête en forme de triangle adouci, le Munchkin possède un crâne et un front arrondis. Il n’existe pas de stop au niveau du nez. Les yeux sont très expressifs et sont arrondis. Les oreilles quant à elles sont écartées l’une de l’autre et possèdent un bout arrondi. Au niveau du pelage, il peut être court ou mi-long selon les cas. Les différentes robes sont admises à l’exception de la couleur ambre.

Le Munchkin tire toutes ses particularités de sa petite taille

Historique de la race Munchkin

Cette race est moderne. Elle est apparue pour la première fois aux États-Unis en 1983. Sandra Hochenedel, une éleveuse de Louisiane, a découvert une chatte de gouttière dotée de pattes très courtes. Cette mutation très particulière apparaîtra même chez les chatons de cette chatte nommée BlackBerry. De là débute le développement de la race. Le premier spécimen sera présenté à New York au cours d’une exposition en 1991.

A noter qu’en Angleterre dans les années 30 et en Russie dans les années 50, des chats dotés de particularités similaires ont été découverts. Sauf qu’à l’époque, personne n’avait alors envisagé de développer la race.

Le Munchkin presqu'un chat nain

Conditions de vie nécessaires et comportement du Munchkin

Difficile de résister à de fréquentes séances de câlins quand on abrite un Munchkin chez soi. Heureusement que ce dernier est affectueux et docile. Appréciant la compagnie, il est sociable et saura s’adapter à la présence d’autres animaux. Malgré sa petite taille, le Munchkin reste très dynamique et aime chasser, sauter et courir partout. D’où l’importance de lui offrir un arbre à chat dans le cas où il vit dans un appartement.

En outre, le Munchkin est plus ou moins facile à éduquer. Vous pourrez lui apprendre à obéir à des ordres et à rapporter des objets par exemple.

Le Munchkin, une race de chat américaine

Alimentation et principaux problèmes de santé du Munchkin

Pour sa santé et sa croissance, le Munchkin doit recevoir 41 nutriments à travers son alimentation. Mais la quantité de ces nutriments dépend de la santé de l’animal, de son style de vie et surtout de son âge.

En ce qui concerne les problèmes de santé, à vrai dire, la race est si récente qu’aucune pathologie en particulier n’a été encore mise en lumière aujourd’hui. Quoi qu’il en soit, ses pattes très courtes dues à une malformation génétique relative à des problèmes rachidiens et osseux pourraient entraîner de l’arthrite. Un suivi régulier chez le vétérinaire permettra de détecter précocement cette pathologie. S’assurer que les reproducteurs ne présentent pas de maladies au moment de choisir votre chat est aussi une bonne précaution.

Prix d’un chat ou d’un chaton de race Munchkin

  • Prix Munchkin mâle : 800 €
  • Prix Munchkin femelle : 700 €

Crédits photos : S. Taylor-Kane (photo n°2) - Killbox (photo n°3)

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience, posez une question, commentez ...

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : jwRx4u

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers

  • Le Snowshoe, le chat aux pattes blanche Le Snowshoe, le chat aux pattes blanche Gentil et intelligent, le Snowshoe est le parfait chat de famille qui a besoin de la présence constante de ses maîtres pour être épanoui. Il préfère le confort de sa maison plutôt que de...
  • Le Nebelung, un chat patient, indépendant et affectueux Le Nebelung, un chat patient, indépendant et affectueux Le Nebelung ou "créature de la brume" est une race qui fascine autant que le Bleu Russe. D’ailleurs, le standard des deux races est presque similaire, à quelques exceptions près. Patient,...
  • Le Cymric, chat au poil long et sans queue Le Cymric, chat au poil long et sans queue Variété à poil long du Manx, le Cymric a les mêmes particularités que son homologue, en l’occurrence, l’absence de queue. Il s’agit d’un animal très affectueux, qui évolue très bien...
  • Le British longhair, un chat ou vraie peluche ? Le British longhair, un chat ou vraie peluche ? Tel une vraie peluche, le British longhair plaira à ceux qui sont en quête d’un félin gentil, calme et harmonieux. Cette race très attachée à ses maîtres s’épanouira sans problème dans...
  • Le Donskoy, l'autre chat nu et sans poil Le Donskoy, l'autre chat nu et sans poil Très rare en France, le Donskoy est une race féline qui attire l’attention par son physique très atypique. Avec le Peterbald et le Sphynx, il fait partie du cercle très fermé des chats sans...
  • Le Bleu russe, un chat tout en élégance Le Bleu russe, un chat tout en élégance Très équilibré, le Bleu russe n’en est pas néanmoins mystérieux. Il trouve sa place auprès des personnes calmes, qui ne sont pas trop stressées ni occupées. Ce chat ne supporte pas les...