Vous êtes ici : Les dossiers du Mag du Chat > Conseils d'élevage du chat > Les coussinets du chat : à quoi servent-ils ?

Les coussinets du chat : à quoi servent-ils ?

Les coussinets du chat – aussi appelés les pelotes - sont d’une importance capitale pour ce petit chasseur digitigrade qui se déplace sur la pointe de ses doigts. A la fois amortisseurs de chocs et isolants thermiques, ses coussinets jouent bien d’autres rôles encore. Il faut toujours veiller à ce qu’ils restent en parfait état car ils sont fragiles. Ils peuvent avoir besoin de soins pour diverses raisons. Découvrons ensemble comment sont constitués les coussinets du chat, quelle est précisément leur utilité et à quels problèmes ils sont exposés.

Les coussinets du chat :  à quoi servent-ils ?

Coussinets du chat : de quoi s’agit-il ?

A l’avant comme à l’arrière, sous chacun des pieds d’un chat se trouvent différents types de coussinets :

  • Les coussinets digitaux : 5 à l’avant, 4 à l’arrière,
  • Les coussinets centraux palmaires : 1 sous chaque pied avant,
  • Les coussinets carpiens : 1 à chaque pied avant,
  • Les coussinets centraux : 1 sous chaque pied arrière.

Totalement dépourvus de poils, les coussinets du chat sont formés :

  • D’un épiderme particulièrement épais,
  • De récepteurs sensoriels intradermiques,
  • D’un tissu adipeux sous-cutané.

Coussinets du chat : des amortisseurs épidermiques mais pas que

Entre les coussinets, le chat possède des glandes sudoripares. Elles sont sébacées et apocrines. Elles secrètent du sébum et des phéromones grâce auxquelles l’animal marquent son territoire et laisse sa trace olfactive lorsqu’il gratte une surface. Elles participent partiellement à la régulation de la température.

Grâce à leur structure particulière, les coussinets amortissent les chocs, agissent comme un antidérapant et un isolant thermique, et permettent au chat de marcher sans faire de bruit. C’est aussi grâce à ses pelotes que le petit félin perçoit diverses sensations telles que les vibrations du sol ou encore la température par exemple.

Il est très important que les coussinets du chat soient toujours en parfait état. Le moindre problème peut perturber la vie quotidienne de l’animal et parfois être à l’origine de douleurs. Il faut donc prendre soin de les vérifier régulièrement afin d’apporter les traiter si besoin. Lorsque le chat boîte, son maître doit toujours commencer par vérifier l’état des coussinets car ils peuvent être affectés pour diverses raisons.

Coussinets du chat : les problèmes à éviter

Fragiles, les pelotes du chat sont exposées à toutes sortes de risques.

Infection des coussinets

Des parasites sont responsables d’une infection microbienne. Une infection des coussinets peut entraîner des croûtes ou bien un abcès c’est-à-dire une poche de pus. Dans certains cas les coussinets infectés se décolorent. Le chat doit être conduit chez le vétérinaire pour que l’infection soit stoppée grâce à un traitement adéquat.

Coussinets blessés ou coupés

Les blessures sont fréquentes lors des escapades dans la nature. Les pelotes du chat sont très exposées aux risques de coupures plus ou moins profondes. Si un coussinet est sévèrement entaillé, le saignement est important. Cela peut nécessiter une intervention et justifie en tout cas une consultation en urgence chez le vétérinaire.

Corps étranger dans un coussinet

Un corps étranger tel que petit caillou, écharde, épine, clou, éclat de verre peut gravement affecter l’un des coussinets du chat. Dans ces cas-là, le chat ressent généralement une forte douleur. Le maître doit sans attendre retirer ce qui est piqué dans la pelote puis appliquer un désinfectant adapté pour limiter les risques d’infection. Si le chat ne se laisse pas faire, la meilleure solution est de le conduire chez le vétérinaire le plus vite possible.

Engelures et brûlures sur les coussinets

Les coussinets du chat sont continuellement exposés au froid ou au chaud selon la saison.

  • En hiver, lorsque le sol est fortement gelé ou enneigé, les risques d’engelures sont importants. Cela peut entraîner une insensibilité temporaire au niveau des pelotes, voire dans les cas les plus graves, leur décoloration. Il est recommandé de maintenir le chat au chaud pour que tout rentre dans l’ordre, mais si les pelotes ne reprennent pas leur aspect naturel après une heure, mieux vaut en parler au vétérinaire.
  • En été, lorsque la température extérieure est extrêmement élevée, les coussinets sont très exposés aux risques de brûlure et de déshydratation.

Eté comme hiver, pour protéger le bien-être de son chat, le maître doit prendre la précaution de masser les coussinets avec un baume protecteur avant que son petit compagnon ne sorte. C’est un geste préventif. Lorsque le mal est fait, il peut selon les cas appliquer un baume hydratant qui assouplit la cornée ou bien un produit tannant destiné à renforcer la structure des coussinets fragilisés.

Coussinets affectés par la pododermatite plasmocytaire

Le chat peut être très invalidé s’il est atteint de pododermatite plasmocytaire. Il s’agit d’une pathologie des coussinets dont on ignore encore l’origine exacte. Elle serait influencée par un virus très virulent :Feline Immunodeficiency Virus ou FIV. Cette grave infection virale est communément appelée le sida du chat. Elle entraîne (entre autres) au niveau des coussinets, des hernies, des gonflements, une modification de leur coloration, des ulcérations douloureuses et peut toucher les quatre pieds du chat.

Les coussinets pouvant être le siège de nombreuses maladies et blessures, les soins inhérents finissent par coûter très cher. Afin de soigner son chat à moindre coût, il est vraiment utile de l’assurer le plus tôt possible auprès d’une mutuelle Santé animalière après avoir étudié les différentes formules grâce à un comparateur d’assurances animaux de compagnie.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience, posez une question, commentez ...

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : hqhz3n

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers

  • Griffoir pour chat : comment le choisir ? Griffoir pour chat : comment le choisir ? Voir son chat lacérer à coup de griffes un tout nouveau canapé ou fauteuil n’est jamais agréable. Pourtant, pour un chat, faire ses griffes est un acte naturel et obligatoire pour sa santé et...
  • Un diffuseur de phéromones pour chat : à quoi ça sert ? Un diffuseur de phéromones pour chat : à quoi ça sert ? Les phéromones jouent un rôle essentiel chez le chat. Elles sont un facteur d’équilibre et de bien-être car elles délivrent un message olfactif auquel il est particulièrement réceptif....