Vous êtes ici : Les dossiers du Mag du Chat > Races de chats > Le Norvégien ou chat des forêts norvégiennes

Le Norvégien ou chat des forêts norvégiennes

Connu également sous le nom de chat des forêts norvégiennes, le chat norvégien se distingue par sa fourrure abondante. Ce chasseur invétéré ne manque pas de dynamisme. Attention à vos objets de valeur disposés ici et là qui pourraient ne pas survivre après le passage de cette boule de poils.

Le Norvégien ou chat des forêts norvégiennes

Caractéristiques du Norvégien

De type long, le chat norvégien possède une imposante musculature qui lui donne puissance et robustesse. Ses pattes ne sont ni trop hautes ni trop courtes mais celles devant sont plus courtes que celles à l'arrière. La queue est touffue, longue et est portée haute. La tête s’apparente à un triangle équilatéral. Sans stop, le profil reste rectiligne. Le chat norvégien arbore de grandes oreilles dont les extrémités sont parfois pourvues de poils touffus. Les yeux sont disposés en oblique et en amande.

Cette race possède aussi une fourrure opulente et uniforme qui s’épaissit davantage au niveau du cou. Quant aux couleurs, elles sont toutes tolérées à l’exception du lilas, du chocolat, du faon ainsi que du cinnamon.

Le Norvégien, un chat puissant et robuste

Historique de la race Norvégien

A l’inverse de beaucoup de races, le chat norvégien est le résultat d’une évolution naturelle et non de croisements et de sélections poussés. Il aurait débarqué en Europe du Sud et aurait été l’un des animaux domestiques des Vikings. La sélection de la race s’est donc faite naturellement. Seuls les chats les plus résistants ont survécu aux conditions climatiques très difficiles de la Norvège.

La naissance du premier club de chat dans le pays et la présentation du chat norvégien dans une exposition s’effectue la même année, en 1938. C’est à partir de là que les élevages de cette race ont commencé. L’introduction dans les pays comme l’Allemagne, les Etats-Unis, la France ou la Grande-Bretagne a été faite vers la fin des années 70 et au début des années 80.

 le chat norvégien est le résultat d’une évolution naturelle

Conditions de vie nécessaires et comportement du Norvégien

Très actif et alerte, le chat norvégien est un excellent grimpeur. Il se hissera partout dans la maison, quitte à faire un peu de dégâts. D’où l’importance de lui inculquer une bonne éducation dès son plus jeune âge et lui offrir, pourquoi pas, un arbre à chat à défaut d’un grand jardin avec des arbres sur lesquels il peut grimper.

Très posé et sûr de lui, le norvégien développe d’excellents rapports avec son maître à condition que ce dernier respecte le caractère indépendant de son chat. A noter que cette race est déconseillée aux personnes calmes et sédentaires.

Le chat norvégien est un excellent grimpeur

Alimentation et principaux problèmes de santé du Norvégien

Légumes, viandes, poissons… tels sont les aliments de base à offrir au chat norvégien si vous désirez lui assurer une alimentation équilibrée. Ses repas devront également être riches en vitamines, oligo-éléments ainsi qu’en protéines animales.

Appréciée pour sa robustesse, cette race développe néanmoins une maladie héréditaire particulière, à savoir la glycogénose de type IV qui peut causer le décès dès le plus jeune âge de l’animal. Les éleveurs font de leur mieux pour maîtriser la reproduction et éviter ainsi cette maladie. En dehors de celle-ci, le norvégien ne développe pas d’autres pathologies spécifiques.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience, posez une question, commentez ...

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : AW8dLy

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers