Vous êtes ici : Les dossiers du Mag du Chat > La santé du chat > Perte des dents de lait chez le chaton : tout savoir

Perte des dents de lait chez le chaton : tout savoir

Tout comme l’humain, les premières dents du chat ne seront pas définitives, on les nomme dents de lait. En effet, ces dernières seront remplacées durant la croissance du chaton par des dents plus adaptées à ses besoins, ce sont les dents définitives.

Mais comment se déroule la perte de dents de lait chez le chat ? Doit-on s’en inquiéter ? Faut-il intervenir ? Toutes les réponses à ces questions se trouvent dans cet article.

Perte des dents de lait chez le chaton : tout savoir

L’apparition des dents de lait chez le chaton

Avant de parler de la chute des dents de lait chez le chaton, parlons tout d’abord de leur apparition. Tout comme l’humain, le chaton naît dépourvu de dents. Jusqu’à ses deux mois environ, il ne se nourrit que du lait que lui fournit sa mère, et ce en tétant. Il n’a donc pas besoin de dents à cet âge.

Des premières dents de lait pousseront cependant à partir de la deuxième ou troisième semaine. Même si elles ne lui sont pas encore utiles pour manger, elles lui serviront à apprendre à chasser en jouant avec ses frères et sœurs, entre autres en les mordant.

De plus, jusqu’à ses trois mois environ, la mâchoire du chaton n’est pas encore assez développée pour accueillir des dents définitives, qui sont plus grosses que les dents de lait.

La perte des dents de lait chez le chaton

À partir de son troisième mois, la mâchoire du chaton est assez large pour accueillir ses dents définitives. Elles se mettront alors à pousser, déchaussant ainsi les dents de lait au fur et à mesure de leur arrivée (mis à part les molaires qui sont définitives dès le départ), processus qui durera jusqu’aux six mois du chaton environ.

Ce sera tout d’abord aux incisives de prendre leur place durant le troisième et le quatrième mois. Elles seront ensuite suivies par les canines qui sortiront progressivement des gencives entre le quatrième et le cinquième mois, et enfin, les prémolaires se mettront en place entre le quatrième et le sixième mois. À ce stade, le chaton aura ses 30 dents définitives qui lui serviront toute sa vie.

Entre les trois et six mois du chaton, il ne sera donc pas rare de retrouver une dent de lait sur le sol. Il n’est pas indispensable de la garder, vous pouvez la jeter, ou si vous le désirez, la garder en souvenir.

Le comportement du chaton durant la perte de ses dents de lait

Tout comme pour les bébés humains, la perte des dents de lait, et surtout la pousse de ses dents définitives, est une véritable épreuve pour le chaton, puisque cela peut lui occasionner des douleurs plus ou moins fortes (mais rien d’insurmontable, rassurez vous).

Son comportement pourra donc être légèrement perturbé durant cette période, on pourra alors l’observer faire des choses inhabituelles. Il sera possible de le voir baver ou saigner légèrement de la bouche, et il sera beaucoup plus irritable à cause de ses douleurs.

De plus, il se peut qu’il ait du mal à manger et aura, comme les bébés qui font leurs dents, un besoin compulsif de mastiquer. N’hésitez donc pas à lui fournir toutes sortes de jouets qu’il pourra se mettre dans la gueule pour se soulager.

Enfin, il arrive chez certains chats qu’ils essayent de s’arracher une dent avec la patte, mais cela n’aboutit généralement à rien. Dans tous les cas : pas d’inquiétude, ce n’est pas dangereux pour lui.

Comment agir lorsque son chat perd ses dents de lait

Tout d’abord, rien ne sert de paniquer. Il s’agit d’une étape tout à fait naturelle dans la vie d’un chat. Il faudra seulement faire plus attention à sa mâchoire que d’habitude, en évitant par exemple de tirer sur un jouet qu’il aurait dans sa gueule.

Si vous le pouvez, nourrissez-le avec de la pâtée, qu’il pourra mâcher beaucoup plus facilement que des croquettes. Si vous ne pouvez pas remplacer les croquettes, alors mouillez-les pour les rendre plus molles.

Respectez également ses humeurs. Essayez de l’apaiser quand vous le pouvez en le câlinant et en le caressant, mais évitez de le forcer lorsqu’il est d’une d’humeur massacrante.

Enfin, évitez de nettoyer les crocs de votre chaton durant cette période, pour qu’il n’associe pas brossage de dents et douleur. Il risquerait de beaucoup moins l’accepter lors de sa vie future, si jamais cela doit être fait.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience, posez une question, commentez ...

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : n9JAX6

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers

  • La dépression chez le chat : symptômes et solutions La dépression chez le chat : symptômes et solutions La dépression est une maladie très néfaste qui, malheureusement, ne touche pas que l’homme. En effet, ce trouble de l’humeur peut, entre autres, toucher les chats.Bien qu’on puisse penser...
  • Comment savoir si mon chat souffre ou a mal ? Comment savoir si mon chat souffre ou a mal ? De nombreuses manifestations permettent de soupçonner qu’un chat souffre. L’animal peut traverser une période de mal-être psychologique ou bien ressentir des douleurs dues à un traumatisme ou...