Vous êtes ici : Les dossiers du Mag du Chat > La santé du chat > Vermifuger son chat : pourquoi, comment, quelle fréquence ?

Vermifuger son chat : pourquoi, comment, quelle fréquence ?

Vermifuger son chat est un moyen de garantir la santé de l’animal et, plus important encore, celle de votre famille. Les parasites pouvant être transmissibles de l’homme à l’animal, il est important d’éviter une infestation chez votre animal de compagnie et de ne jamais sous-estimer l’importance de ce geste préventif.

Vermifuger son chat : pourquoi, quand et comment ?

L’intérêt de vermifuger son chat

Les chats sont susceptibles d’attraper des vers même s’ils ne sortent jamais d’un appartement. Ces vers sont à l’origine de lésions graves et irréparables au niveau du système digestif c’est-à-dire l’estomac et les intestins. Pis, il existe des parasites qui sont très dangereux car transmissibles à l’homme comme l’ascaris. Les enfants sont les plus sensibles en cas de non respect des règles d’hygiène.

Même si vous estimez que votre maison est propre et qu’aucune contamination ne pourra toucher votre chat, restez vigilant car il arrive que des vers, des larves ou des œufs viennent par exemple se coller aux semelles de vos chaussures et s’introduisent ainsi dans votre maison. Cela suffit pour infester votre animal de compagnie. Après ingestion, ces larves ou ces œufs se développent dans le tube digestif. Ils grandissent notamment en se nourrissant des aliments consommés par le félidé et via son sang également.

Période et fréquence de traitement vermifuge

La vermifugation va permettre de tuer tous les vers qui se sont logés dans le système digestif. Il en existe deux types, à savoir les vers plats et l’ascaris cité plus haut. Lorsqu’ils sont parasités, les chats peuvent manifester certains symptômes comme une perte de vitalité, la perte de poids, de fortes diarrhées ou un pelage très terne. Les ballonnements du ventre sont aussi un indicateur à considérer.

La contamination par les vers peut commencer dès la période de gestation chez l’animal. Les parasites se transmettent chez les chatons dans le ventre de leur mère. Idem au moment de la tétée qui peut devenir source de contamination. Face à ce phénomène, il est important de commencer à vermifuger les chatons toutes les deux semaines jusqu’à leurs trois mois. Ensuite, la vermifugation s’effectue de façon mensuelle jusqu’à leur sixième mois. Une fois adulte, le chat doit être vermifugé deux à quatre fois par an.

Comment vermifuger un chat ?

Vous n’êtes pas obligé d’aller systématiquement chez le vétérinaire pour faire vermifuger votre chat. Vous pouvez mener l’opération vous-même en utilisant des comprimés à avaler ou des pipettes spéciales.

Si vous choisissez la première option, il suffira de présenter le comprimé comme une friandise afin que votre animal l’avale. S’il rechigne, vous devez un peu forcer les choses en ouvrant sa gueule et en y introduisant le comprimé derrière la bosse de la langue afin qu’il l’ingurgite rapidement. Donnez-lui une vraie friandise ou félicitez-le après l’opération.

La pipette quant à elle a l’avantage d’être facile d’usage. Son contenu est à appliquer au niveau de la peau du cou en respectant une longueur de 2 à 3 cm.

Les vermifuges pour les chatons, quant à eux, sont prescrits par le vétérinaire et doivent être adaptés à leur âge et à leur degré de parasitisme.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience, posez une question, commentez ...

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : vqhUy2

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers