Vous êtes ici : Les dossiers du Mag du Chat > Conseils d'élevage du chat > Mon chat est agressif : que faire ?

Mon chat est agressif : que faire ?

Le chat est un animal imprévisible. Autant il peut être une adorable petite boule d’affection, avec lequel vous pouvez passer des moments paisibles, assis sur le canapé avec lui blotti sur vos genoux à ronronner, autant il peut lui arriver de vous griffer ou de vous mordre violemment, sans que vous n’ayez pu en comprendre la raison. Mais pourquoi un chat peut-il se montrer si agressif ? Et surtout, comment réagir à ce comportement ? Toutes les réponses se trouvent dans cet article.

Mon chat est agressif : que faire ?

Identifier les origines de l’agression, et comment réagir ?

Un chat ne se montrera jamais agressif sans aucune raison. Bien que les causes peuvent être diverses, il est important dans le cas d’un chat qui se montre agressif d’identifier la cause de l’agression, car cela peut venir d’un mal-être plus ou moins important à traiter, ou bien d’un simple problème d’éducation.

Le chat, un animal nerveux

Parlons tout d’abord d’une situation typique. Vous êtes assis sur votre canapé, votre chat est sur vos genoux et vous êtes en train de le caresser. De votre point de vue, vous êtes en train de passer ce que vous croyez être un moment de complicité et de détente, jusqu’au moment ou il se met à vous griffer violemment la main, à vous mordre, voire même à cracher.

Même si on pourrait le penser, cette agression ne vient pas de nulle part. En effet, le chat est un animal très nerveux, et ce au sens physiologique. Il se peut qu'en le caressant, cela faisait un moment que vous le touchiez sur une zone qui lui déplaisait tout particulièrement. Ces zones se situent généralement le long de sa colonne vertébrale, ainsi que sur la queue, des zones très nerveuses. Mais chaque chat peut ne pas apprécier de se faire toucher sur une zone spécifique. Certains chats par exemple adorent se faire gratter le ventre, tandis que d’autres vont détester.

Pour apprendre à repérer et donc à anticiper ces agressions, il suffit tout simplement d’être attentif. Avant de vous griffer, votre chat vous a très certainement envoyé des signaux que vous n’avez pas remarqué, il n’aura donc pas senti qu’il avait d’autres choix que de vous griffer pour que vous arrêtiez. Ainsi, arrêtez de le toucher s'il vous envoie ces signaux :

  • lorsqu’il vous repousse la main avec sa patte, c’est un signe plus qu’évident que vos caresses le dérangent et qu’il faut donc arrêter.
  • lorsqu’il remue sa queue. En effet, certaines personnes font l’amalgame avec les chiens, qui eux remuent la queue lorsqu’ils sont contents. Pour le chat, c’est tout l’inverse, si il remue sa queue c’est qu’il est dérangé ou que quelque chose lui déplaît.
  • si vous sentez votre chat se raidir, et tout particulièrement au niveau de ses pattes arrières, c’est que quelque chose lui déplaît. Il s’apprête au mieux à partir, et au pire à vous griffer.
  • si les oreilles de votre chat se dressent vers l’avant ou sur le côté, c’est que quelque chose le dérange car un chat détendu aura tendance à "laisser tomber" ses oreilles.

Un mauvais sevrage

Un chaton n’a pas besoin de rester aux côtés de sa mère durant trois mois pour rien. Même si le sevrage alimentaire (le moment où il arrête de téter sa mère et commence à manger des croquettes) se termine à deux mois, le sevrage comportemental, lui, n’est pas terminé. Ainsi, un chat retiré trop tôt à sa mère peut se montrer parfois agressif car il n’aura pas appris à réguler son agressivité. En bref, il manquera tout simplement d’éducation.

Pour ces chats, il faudra faire preuve de patience, et l’éduquer vous même. Lorsqu’il vous agresse, dites lui "non" d’une voix forte, pour l’impressionner. Il devrait comprendre petit à petit que cette agression est une mauvaise chose.

Si vous avez trop de mal à réguler son agressivité, vous pouvez également faire appel à un comportementaliste.

De mauvaise habitudes

Certains chats deviennent agressifs sans s’en rendre compte, car pour eux, ce n’est qu’un jeu. En effet, si jouer avec un chaton en lui faisant attaquer sa main ou son pied ne fait pas mal et peut être plutôt mignon, cela sera beaucoup moins agréable de faire la même chose une fois qu’il sera adulte, quand ses crocs et ses griffes seront devenus plus gros et plus solides.

Il faudra donc éviter d’habituer un chaton à jouer avec votre corps, car une fois adulte, il prendra également cela pour un jeu, et ce que vous prendrez pour une agression ne sera en fait qu’une tentative de jeu, comme lorsqu’il était chaton.

Pour éviter cela, habituez votre chaton à jouer avec des jouets. Des cannes à pêches avec une plume au bout, une balle ou un simple bout de ficelle, peu importe du moment qu’il assimile le jeu avec un jouet plutôt qu’avec une partie de votre corps.

Ennui, caprices et frustration

Si un chat n’est pas assez stimulé, il peut se montrer agressif tout simplement pour dépenser son énergie, à l’instar d’un humain qui ira faire du sport pour se défouler. Si vous êtes souvent absent, et que votre logement ne compte aucun jouet ou occupation, il se peut que vous vous fassiez agresser au mollet par votre chat, comme s'il vous criait "Je m'ennuie !".

D’autres chats peuvent se montrer très "immatures" en quelques sortes. Tout comme un enfant qui vous ferait un caprice pour avoir un bonbon, un chat peut tout à fait vous faire un caprice pour avoir sa nourriture. Il commencera par vous miauler dessus durant de longues minutes, et certains peuvent même aller jusqu’à la morsure et la griffure. Souvent, ce problème est lié à un problème de sevrage.

Enfin, un chat peut avoir le même comportement si vous ne vous occupez pas assez de lui. Il cherchera par tous les moyens à avoir du contact avec vous, et si rien ne fonctionne, il ira jusqu’à vous mordre ou vous griffer. Dans ce cas, pensez à passer plus de temps avec lui, à le faire jouer ou tout simplement à le câliner.

Un traumatisme

Certains chats ayant vécu des expériences traumatisantes peuvent se montrer agressifs si une situation similaire à celle de leur traumatisme se déroule.

Par exemple, si il a connu une situation de fortes violences dans un couple, pouvant aller jusqu’à se répercuter contre lui, il se peut qu’une simple dispute le fasse paniquer en lui rappelant ce traumatisme, et le fasse devenir violent par peur de revivre ce moment.

Dans ce genre de cas, il faudra de votre côté le rassurer, en lui parlant d’une voix douce et en le caressant si il l’accepte (et uniquement si il le veut bien, il ne faut jamais forcer un chat apeuré), et éventuellement consulter un comportementaliste si jamais cette réaction se répète trop souvent.

Une souffrance physique

Les chats sont des animaux qui ne communiquent pas leur souffrance. Si votre chat se met à cracher, vous griffer ou même vous mordre lorsque vous le touchez à un endroit spécifique, c’est peut être qu’il souffre. Cela peut être, entre autres, de l’arthrose ou un problème de peau.

Dans tous les cas, n’hésitez pas dans ce cas à consulter un vétérinaire.

Un âge très avancé

La vieillesse apporte parfois sont lot de misère. Si chez les humains, certaines personnes ayant atteint un âge très avancé peuvent avoir des déficiences mentales, allant parfois même jusqu’à la violence, il peut malheureusement arriver la même chose à nos compagnons félins.

Il est plutôt rare que cela arrive, mais un chat peut devenir très agressif pratiquement du jour au lendemain, car certaines connexions neuronales ne se font plus à cause de la vieillesse. Il peut tout simplement ne plus vous reconnaître et donc avoir peur de vous, ou tout simplement avoir perdu la raison. Il n’y a malheureusement pas vraiment de solutions dans ces cas là. Il faudra simplement être patient avec lui, se montrer doux et gentil, et lui faire consulter un vétérinaire, car il aura certainement besoin de soins.

Vous savez désormais reconnaître les racines d’une agression venant d’un chat, et comment agir en conséquence. Retenez surtout qu’un chat n’est jamais agressif par hasard, il faudra toujours chercher l’origine, et surtout ne jamais répondre par la violence, cela ne ferait qu’empirer les choses.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience, posez une question, commentez ...

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : RgjApd

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers