Vous êtes ici : Les dossiers du Mag du Chat > Races de chats > Le Safari, le chat aux allures sauvages

Le Safari, le chat aux allures sauvages

Comme beaucoup de nouvelles races de chats, le Safari provient des États-Unis. C’est une race purement créée par l’homme qui a des allures sauvages très particulières. De plus, elle est très rare et n’a pas encore bénéficié de standard à ce jour.

Le Safari, le chat aux allures sauvages

Caractéristiques du Safari

Pour l’heure, étant donné l’absence de standard, il est difficile d’obtenir une description type et précise du Safari. On peut dire néanmoins que son apparence exotique fait toute la différence. Au même titre que l’Abyssin, le Savannah, le Bengal ou encore le Toyger, le Safari semble tout droit venir de la jungle. Il doit cette allure au fait qu’il s'agit d'un hybride de chat sauvage. Un autre élément qui le distingue porte sur sa grande taille. Les premières générations pesaient jusqu’à une quinzaine de kilos. Mais progressivement, le poids des spécimens s’est réduit au fil des générations. Le Safari se reconnaît par son pelage avec un motif spotted tabby. Un peu comme le Bengal ou le Savannah, il a une robe arborant des taches noires pleines, ce qui lui donne un faux air de léopard.

Historique de la race Safari

La race est plutôt récente. Elle est née pour la première fois dans les années 70. À l’époque, l’Université de Washington a mené des recherches pour lutter contre la leucémie. Parmi les actions entreprises figuraient les croisements entre un chat de Geoffroy (une espèce sauvage bolivienne) et un chat domestique. Cependant, à cause des difficultés rencontrées dans le développement de la race, les chercheurs ont décidé d’abandonner les croisements. Des programmes d’élevage ont alors débuté. Mais là encore, les éleveurs ont été confrontés à des problèmes de nature génétique qui rendèrent difficiles les croisements. En effet, les chats domestiques et le chat de Geoffroy n’ont pas le même nombre de chromosomes, ce qui fait que les chatons qui naissaient étaient vraiment plus grands que leurs parents une fois adultes. Cela explique pourquoi il n’existe que 70 spécimens de Safari dans le monde. Pour autant, les éleveurs n'ont pas baissé les bras. Même si le Safari n’a pas le succès escompté, ils nourrissent l’espoir que la race puisse se développer davantage étant donné l’essor connu par le Bengal en ce moment qui a aussi connu des difficultés au départ.

Conditions de vie nécessaires et comportement du Safari

Même s’il a des origines sauvages, le Safari reste un chat au bon tempérament qui est affectueux et facile à vivre. Il aurait une forte personnalité et développerait aussi une grande intelligence. Il reste ouvert aux enfants et aux étrangers également. Plein de malice, il ne manque pas une occasion de jouer puisqu’il est aussi débordant d’énergie. Par ailleurs, on l’apprécie pour ses grandes capacités d’adaptation. Il peut évoluer dans la maison, mais préférera avoir accès à l’extérieur pour grimper aux arbres et chasser lorsque ses instincts sauvages prennent le dessus.

Alimentation et principaux problèmes de santé du Safari

Par manque de recul, il est difficile de déterminer les problèmes de santé du Safari. Cependant, on sait que comme le Bengal, cette race est très peu fertile et la reproduction reste assez compliquée, ce qui explique d’ailleurs sa rareté.

Prix d’un chat ou d’un chaton de race Safari

  • Prix Safari mâle : nc
  • Prix Safari femelle : nc
Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience, posez une question, commentez ...

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : dcsxYH

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers

  • Le Tonkinois, un chat plein d'élégance et de finesse Le Tonkinois, un chat plein d'élégance et de finesse Très connu au Canada et aux États-Unis, le Tonkinois gagne peu à peu ses lettres de noblesse en Europe. Cette race issue d’un croisement entre le Siamois et le Burmese plaît pour son élégance...
  • Le Bengal, un chat aux allures de fauve Le Bengal, un chat aux allures de fauve Ceux qui ont toujours rêvé d’adopter un animal de compagnie aux allures de vrai fauve seront comblés avec le bengal. Curieux et affectueux, ce chat est un agréable compagnon autant pour les...
  • Le Manx, chat sociable, affectueux et ... sans queue Le Manx, chat sociable, affectueux et ... sans queue Le Manx fait partie de ces races de chat sans queue. Sociable et affectueux, cet animal a du mal à supporter la solitude. Si vous êtes amené à vous absenter fréquemment, proposez-lui un...
  • Le Cymric, chat au poil long et sans queue Le Cymric, chat au poil long et sans queue Variété à poil long du Manx, le Cymric a les mêmes particularités que son homologue, en l’occurrence, l’absence de queue. Il s’agit d’un animal très affectueux, qui évolue très bien...