Vous êtes ici : Les dossiers du Mag du Chat > La santé du chat > Comment lutter contre les puces du chat ?

Comment lutter contre les puces du chat ?

Les puces peuvent être un vrai fléau dans un foyer. Le problème le plus évident est qu’elles sont extrêmement dérangeantes pour vos animaux, notamment votre chat, mais peuvent si elles ne sont pas traitées rapidement se répandre dans votre logement sur toutes sortes de surfaces en textile : tapis, couvertures, canapés...

Comment lutter contre les puces du chat ?

Heureusement, il existe plusieurs méthodes pour se débarrasser de ces nuisibles mais il faut également savoir reconnaître quand votre chat en est atteint, pour pouvoir agir au plus vite, ce qui évitera qu’elles se répandent dans votre domicile.

Savoir détecter la présence de puces sur votre chat

Le premier réflexe est bien évidemment de contrôler régulièrement la peau et les poils de vos animaux, surtout si ils sortent dehors régulièrement. Plus l’invasion sera débusquée tôt, plus elle sera facile à traiter.

Vérifiez surtout la base de la queue, la tête, le cou, le ventre et l’intérieur des cuisses de vos animaux, ce sont les endroits où se baladent généralement les puces. Même si vous ne les voyez pas directement, faites attention à leurs crottes ou leurs lentes (les œufs des puces), on peut les reconnaître facilement, ce sont des petites particules assez rigides et noires. Si vous en voyez plusieurs à un seul endroit, surtout dans les zones précédemment citées, c’est que votre chat est très probablement infesté de puces.

Si vous n’avez pas pensé à vérifier les poils et la peau de votre chat, l’invasion sera visible par son comportement. Si il se gratte ou se lèche très souvent et de manière frénétique, notamment à la base de sa queue, sur son ventre ou sur l’intérieur de ses cuisses, c’est qu’il est probablement infesté, pensez à le vérifier à ce moment.

Enfin, si vous remarquez qu’il a des croûtes ou des plaies ouvertes cela peut signifier deux choses : soit il s’est gratté jusqu’au sang à cause d’un problème de peau (qui peut être la conséquence de divers problèmes, notamment d’allergies), soit parce qu’il est infesté de puces.

Invasion de puces : avant l’invasion, la prévention

Comme dit l’expression, mieux vaut prévenir que guérir. Dans le cas d’une invasion de puces, cela n’a jamais été aussi vrai. Il existe plusieurs méthodes aux effets répulsifs, ce qui veut dire que les puces ne seront pas attirées par votre chat.

La pipette préventive

Il existe deux types de pipettes pour les animaux : les pipettes dites actives, qui servent à traiter un animal lorsqu’il est déjà envahi de parasites, et les pipettes dites préventives, celles qui nous intéressent ici. Ces pipettes peuvent se trouver sans ordonnance dans n’importe quelle animalerie ou chez votre vétérinaire.

Il faudra verser l’intégralité de la pipette entre les omoplates de votre chat (pour éviter qu’il lèche le produit) et répéter le procédé tous les mois pour qu’il reste efficace. Ce produit dégagera une légère odeur émanant de votre chat (qui n’est pas décelable par les humains) qui empêchera les puces d’être attirées. Ce n’est pas fiable à 100 % mais cela fonctionne dans la plupart des cas.

Le collier anti-puces préventif pour chat

Il s’agit ici d’un collier à mettre autour du cou de votre chat, qui agira comme la pipette. Il en émanera une odeur rebutante pour les parasites. Ici non plus ce n’est pas efficace à 100 %, le collier est même un petit peu moins efficace que la pipette, mais il peut empêcher certaines invasions.

Pensez cependant, si vous optez pour cette option, à prendre un collier avec une sécurité, c’est à dire que si votre chat au cours d’une de ses balades coince quelque chose entre le collier et son cou, le collier se détachera et donc n’étranglera pas votre chat. Mieux vaut perdre un collier plutôt que votre chat finisse étranglé.

Enfin, il faudra régulièrement changer le collier, le produit présent dessus s’épuise au fil du temps. La fréquence de renouvellement change selon les modèles.

Traiter une invasion de puces sur votre chat

Il existe une multitude des façons de traiter une invasion de puces sur un chat. À vous de choisir celle qui vous plaît le plus.

Le peigne anti-puces

Il s’agit d’un simple peigne mais avec des dents très proches les unes des autres, ce qui permet d’accrocher un maximum de lentes, de crottes et de puces lorsque vous le passez sur votre chat. Vous pourrez le trouver dans la plupart des animaleries mais sachez qu’un peigne anti-poux pour humain peut parfaitement faire l’affaire également.

Le peigne est cependant surtout utilisé pour finir un autre traitement, afin de retirer les derniers survivants. Il est rarement efficace lorsqu’il est utilisé seul, mais est un indispensable pour terminer le travail.

La pipette anti-puce

Certainement la méthode la plus connue pour traiter les chats, la pipette dite active doit être, comme la pipette préventive, entièrement déversée entre les omoplates de votre chat. Celle-ci introduira une infime quantité de poison dans son sang (dont se nourrissent les puces), qui les tuera.

Attention cependant à ne pas utiliser les pipettes actives trop souvent, n’oublions pas que cela reste un poison, et une trop grande quantité en trop peu de temps risque d'empoisonner son sang. L’usage d’une pipette active par mois est un maximum.

Pour finir un traitement à la pipette, n’oubliez pas d’utiliser un peigne anti-puces.

Il est intéressant, en outre, de changer régulièrement de marque de pipettes. Les anticorps de votre chat s’habitueront au poison des pipettes au bout de trois ou quatre utilisations, et le rendront inefficace. Il faudra donc faire des "roulements" entre les marques.

Le shampooing sec anti-puces

Le shampoing sec s’utilise comme un shampoing, à la différence près qu’il n’est pas nécessaire de mouiller le poil de votre chat au préalable, ce qui peut s’avérer utile vu l’aversion qu’ont les chats pour l’eau.

Ces shampoing secs, trouvables dans toutes les animaleries, se présentent sous forme de spray. Il s’agira tout simplement de vaporiser votre chat avec, et de frotter pour qu’il y ait du produit partout (sauf sur le visage). Une fois que le produit aura séché, vous passerez un coup de peigne anti-puces pour éliminer les rares survivantes, déjà très affaiblies.

Le shampooing anti-puces

A utiliser dans les cas les plus extrêmes, le shampooing anti-puces est à utiliser comme un shampooing classique, en mouillant le poil. Bien sûr votre chat n’apprécia pas, faites donc le traitement de préférence à deux, avec une personne pour le tenir. Une fois votre chat mouillé, frottez bien partout avec le produit, laissez le agir environ 5 minutes puis rincez le et séchez votre chat.

Enfin, terminez le travail avec le peigne anti-puces.

Traiter son environnement lors d’une invasion de puces

L’invasion des puces dans votre maison est certainement la plus pénible à traiter, beaucoup plus que le traitement de votre chat lui-même.

Le spray anti-puces

Il s’agit tout simplement d’un diffuseur, à vaporiser sur toutes les surfaces en textile de votre logement.

Évitez cependant de l’utiliser à côté d’autres animaux ou d’enfants, et vous même couvrez-vous les voies respiratoires et ouvrez les fenêtres lorsque vous diffusez le produit, car il émane des vapeurs toxiques.

Le fumigène anti-puces

Le fumigène anti-puces est la méthode la plus radicale pour se débarrasser d’une invasion de puces chez soi. Elle n’est cependant à utiliser qu’au cas où vous n’arriveriez vraiment pas à vous débarrasser des nuisibles, même en essayant d’autres méthodes.

Vous devrez mettre le fumigène au milieu de votre logement, toutes portes ouvertes, en ayant au préalable évacué tous les êtres vivants de la maison, y compris les animaux (même les poissons si il y en a), et mettre toute la nourriture dans un endroit hermétique (un frigo par exemple).

Une fois ces précautions prises, activez le fumigène et sortez de la maison pendant 3 à 4 heures, le fumigène lâchera un gaz très toxique dans tout votre logement. À votre retour, couvrez-vous le nez et la bouche, ouvrez en grand toutes les fenêtres, et mettez à laver tous les textiles qui ont été imprégnés par le fumigène, pour les débarrasser du produit. Ne faites entrer les animaux et les enfants dans votre logement qu’une fois le produit bien évacué et l’appartement bien aéré.

Enfin, sachez que selon la surface de votre logement, il se peut que vous ayez besoin de plusieurs fumigènes, renseignez vous au préalable.

Vous savez maintenant comment vous débarrasser d’une invasion de puces, autant sur votre chat que dans votre logement. La chose la plus importante à retenir est qu’il vaut mieux vérifier régulièrement la peau et les poils de votre chat, et privilégier la prévention.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience, posez une question, commentez ...

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : Ri8eSd

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers