Vous êtes ici : Les dossiers du Mag du Chat > Conseils d'élevage du chat > Comment le chat marque-t-il son territoire ?

Comment le chat marque-t-il son territoire ?

Comme pour beaucoup d’animaux, le nez chez le chat est un organe primordial en terme de communication avec ses congénères. Tout comme les chevaux, certains ruminants ou même les humains (cet organe est très peu développé dans notre espèce), le chat dispose d’un organe appelé "organe de Jacobson" (ou organe voméro-nasal).

Cet organe est en forme de tube, situé sous la surface intérieure de sa truffe, et lui permet de sentir les phéromones laissés par d'autres chats ou même d’autres animaux. Ces fameux phéromones transmettent une multitude d’informations au chat, qu’il prendra instinctivement en compte et qui influenceront ses agissements.

Nous allons détailler dans cet article les différentes manières qu’ont les chats de marquer leur territoire.

Comment le chat marque-t-il son territoire ?

Le marquage urinaire du chat

Il s’agit certainement de la première chose à laquelle on pense lorsqu’on nous parle de marquage de territoire. Ce type de marquage est le plus courant au sein du règne animal. En effet, on retrouve ce comportement chez les singes, les ours ou même les chevaux par exemple.

Chez le chat, le marquage urinaire est principalement pratiqué par les individus mâles non stérilisés, tout d’abord pour décourager les autres mâles de chercher une femelle sur son territoire, mais également et principalement pour faire connaître aux femelles stériles sa présence dans une certaine zone délimitée. Les marquages urinaires des mâles pendant la saison des amours sont souvent très odorants, même pour nous en tant qu’humains.

Certaines femelles non stérilisées pratiquent aussi ce type de marquage pendant les périodes de reproduction, pour signaler leur présence et leur disponibilité à être fécondée aux mâles présents dans les alentours.

Certains chats, hors des saison de reproduction ou stérilisés marquent tout de même à l’urine leur territoire, simplement pour signaler aux autres qu’un certain secteur est sous sa domination.

Pour marquer son territoire de cette manière, le chat sera attiré par les surfaces verticales, comme des arbres, des lampadaires ou tout simplement des murs, il piétinera le sol avec ses pattes arrières et lâchera un jet d’urine avec plus de pression que s'il voulait juste soulager un besoin naturel.

Le marquage avec les griffes

Vous serez peut être surpris d’apprendre que votre papier peint ou votre canapé n’ont pas été la cible des griffes de votre chat uniquement pour les tailler. Cet acte est instinctif chez le chat et même si, en effet, il lui permet de réguler la taille de ses griffes, ce n’est pas le seul but. Le fait de griffer laisse tout d’abord une trace, qui indique aux éventuels chats de passage que votre chat est là également.

Mais en plus d’utiliser ses griffes, le chat va appuyer sur la surface en question avec ses coussinets, qui contiennent de petites glandes, appelées glandes sudoripares, qui laissent passer leur transpiration, et donc des phéromones. Cet acte fait donc office de signature olfactive.

Pour marquer son territoire de cette façon en extérieur, le chat sera attiré par les arbres à écorces souples, sur lesquels il n’aura aucun mal à planter ses griffes, et dans votre intérieur, il exercera ses griffes sur les matelas ou canapés qui se feront lacérer, au grand dam des propriétaires.

Le marquage par frottement ou sécrétions cutanées

C’est un comportement bien connu chez le chat domestique, que l’on voit régulièrement frotter sa joue contre toutes sortes d’objets. Il s’agit également d’une façon de marquer son territoire, à l’aide de glandes situées dans son museau, via lesquelles il va déposer son odeur.

Vous avez peut être également fait le lien avec ce que vous preniez pour des câlins ou une marque d’affection ? En effet, beaucoup de chats se frottent de cette manière à son ou ses maîtres, à la jambe, quand on lui tend une main ou parfois même sur le visage. Il ne s’agit pas réellement d’un signe d’affection, mais plutôt une manière de vous "marquer", ce qui signifie que vous lui appartenez, ce qui est en soi un signe d’affection chez nos amis félins.

Le marquage par secrétions anales

Pour terminer, le dernier outil de communication olfactive du chat est situé dans son anus. Ce n’est pas très ragoutant dit comme ça, mais tout comme les chiens qui vont se renifler mutuellement le derrière quand ils se rencontrent, les chat disposent eux aussi de glandes anales qui diffusent des phéromones.

C’est également pour cela que les chats ont l’instinct de gratter le sol là où ils font leur grosse commission. Leurs excréments déposant leurs phéromones sur le sol, les recouvrir de sable est un réflexe de survie pour ne pas se faire repérer à l’odeur par de potentiels prédateurs.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Partagez votre expérience, posez une question, commentez ...

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : NFWXBn

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers

  • Comment apprendre la propreté à son chat ? Comment apprendre la propreté à son chat ? Changement d’environnement, maladie, manque d’éducation maternelle… il existe plusieurs phénomènes qui poussent les chats à refuser l’usage de la litière. Si c'est le cas avec votre...
  • 10 astuces pour supprimer l'odeur d'urine de chat 10 astuces pour supprimer l'odeur d'urine de chat Après avoir uriné, le chat laisse souvent derrière lui une odeur forte et désagréable. De plus, l’odeur reste longtemps et elle est difficile à faire disparaître. L'odeur étant très...