Vous êtes ici : Les dossiers du Mag du Chat > Races de chats > Le British Shorthair, chat originaire de Grande-Bretagne à l'allure majestueuse

Le British Shorthair, chat originaire de Grande-Bretagne à l'allure majestueuse

Son nom permet d’entrée de jeu de connaître ses origines et ses caractéristiques physiques. Le British Shorthair est originaire de Grande-Bretagne. A l’allure majestueuse, il est reconnaissable à son poil court et s’apparente à un vrai ours en peluche.

British Shorthair, chat originaire de Grande-Bretagne à l'allure majestueuse

Caractéristique du British Shorthair

Doté d’un corps musclé, puissant et robuste, le British Shorthair se distingue également par ses jolies rondeurs. C’est d’ailleurs pourquoi on le considère comme le "teddy bear" de la race féline. Avec des épaules et des hanches larges, il possède également des pattes de longueur moyenne à courte ainsi qu’une queue épaisse.

Sa tête au crâne arrondi et à la truffe noire laisse apparaitre de puissantes bajoues, surtout chez les mâles. L’une des particularités de cette race se trouve au niveau de son nez court aux narines ouvertes et incurvées. Ses yeux très ronds sont en général de la même couleur que sa robe qui peut se décliner en 17 nuances, bien que le British Shorthair silver soit le plus apprécié. Les poils de l’animal sont courts, compacts et denses. Un sous-poil épais se trouve sous la fourrure.

British Shorthair gris tigré

Historique de la race British Shorthair

Le British Shorthair a connu une histoire assez mouvementée. Originaire d’Angleterre, il avait comme ancêtres des chats de gouttière dont les aïeux avaient eux même une forte allure de Chartreux. D’importants croisements ont été réalisés entre les meilleurs de la race pour que celle-ci puisse être exposée à Londres au Crystal Palace en 1871. Décimés au cours de la Première Guerre Mondiale, ces chats ont fait l’objet de nombreux croisements au fil des années pour pouvoir renaître.

Cependant, à cause de ces différents mélanges de race, il a fallu attendre plusieurs générations avant qu’ils soient reconnus comme British Shorthair. Le même problème apparaît au cours de la Seconde Guerre Mondiale qui a causé la destruction des élevages de cette race. Des croisements Persans ont notamment permis à l’époque de rétablir toutes les caractéristiques physiques du British Shorthair.

British Shorthair bleu

Conditions de vie nécessaire et comportement du British Shorthair

A l’image de son aspect d’ours en peluche, le British Shorthair développe un caractère équilibré et paisible. Il n’est pas du tout envahissant et apprécie la compagnie d’autres chats et chiens. Il se plaira à évoluer auprès d’enfants. Ce grand chasseur est aussi un grand joueur. Si personne ne peut jouer avec lui, il saura se satisfaire d’un simple objet ou d’un jouet. D’ailleurs, le british ne souffre pas de la solitude, il peut rester seul longtemps dans l’appartement, une particularité intéressante pour les maîtres qui sont souvent absents.

Il peut très bien se plaire également dans les jardins et les grands espaces. L’idéal serait de l’équiper d’une clochette ou d'un collier GPS connecté en Wifi intégrant une puce GSM, s’il est laissé en liberté.

Joli British Shorthair

Alimentation et principaux problèmes de santé du British Shorthair

Le British Shorthair peut facilement être sujet à l’embonpoint si son alimentation n’est pas correctement surveillée. Ce grand gourmand doit consommer des aliments riches en protéines de préférence, avec un faible taux de graisse. Afin de lui assurer une santé de fer, des apports en vitamines et nutriments essentiels sont également recommandés.

De par ses origines, cette race de chat est rarement victime de maladies. Cependant, étant un descendant du Persan, il peut être atteint de maladies génétiques particulières comme la polykystose rénale ou la cardiomyopathie hypertrophique. Des tests sont généralement réalisés chez les reproducteurs pour détecter la présence éventuelle de ces pathologies et pouvoir ainsi les éviter.

Prix d’un chat ou d’un chaton de race British Shorthair

  • Prix British Shorthair mâle : 950 €
  • Prix British Shorthair femelle : 950 €
Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

2 commentaires

Écrit par So le 12/09/2017 à 07h48

Ce chat a vraiment une belle tête ! J'aime particulièrement le british de la deuxième photo. Quelle beauté !!!

Écrit par Claire le 29/01/2018 à 19h54

Je le trouve mignon mais sans plus pour un chat qui est parmi les races les plus chères du monde ! Personnellement je préfère le chat norvégien !

Partagez votre expérience, posez une question, commentez ...

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : jx2gxX

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers

  • Le Nebelung, un chat patient, indépendant et affectueux Le Nebelung, un chat patient, indépendant et affectueux Le Nebelung ou "créature de la brume" est une race qui fascine autant que le Bleu Russe. D’ailleurs, le standard des deux races est presque similaire, à quelques exceptions près. Patient,...
  • Le Siamois, le prince des chats Le Siamois, le prince des chats On le surnomme le Prince des chats. Animal sacré des rois de Siam, le Siamois attire par son élégance et son caractère bien trempé. Bien qu’il soit un excellent animal de compagnie, il faut...
  • Le Donskoy, l'autre chat nu et sans poil Le Donskoy, l'autre chat nu et sans poil Très rare en France, le Donskoy est une race féline qui attire l’attention par son physique très atypique. Avec le Peterbald et le Sphynx, il fait partie du cercle très fermé des chats sans...
  • Le Devon Rex, le chat aux oreilles triangulaires Le Devon Rex, le chat aux oreilles triangulaires On le confondrait volontiers avec le sphynx à la différence que le Devon Rex est pourvu de poils. Son apparence très singulière a fait de lui la chasse gardée de quelques vrais férus de chats....